Manger local

Manger local

Aujourd'hui on observe de plus en plus une déviance du consommateur pour l'achat de produits en provenance de la grande distribution.

L'ajout de produits toxiques, d'additifs, de pesticides dans les produits transformés ou non est néfaste pour l'organisme et la santé du consommateur.

Désormais, on souhaite savoir ce que l'on mange.

Manger local, c'est privilégier les produits fabriqués/conçus proche de son domicile.

Mais quelles sont les alternatives pour se fournir en produits locaux?

- Les AMAP : Association pour le maintien d'une agriculture paysanne:

Le consommateur est adhérent de l'association. Il signe un contrat et s'engage à venir récupérer un panier légumes/fruits du maraîcher de sa région toutes les semaines.

Le bénévole adhérent est acteur dans l'association. Il devra assurer certaines permanences pour la distribution des paniers.

Le prix du panier augmente en fonction du nombre de personnes au foyer. D'autres produits sont également à la vente dans cette association : viande, produits laitiers, pain, miel, etc...

AVANTAGES : Lien direct entre consommateur et producteur (mode de culture connu, date de cueillette : cueillis à maturité) produit de qualité nutritionnelle et gustative, produits de saison, solidarité de l'économie locale.

INCONVÉNIENTS : Panier à récupérer toutes les semaines même en cas de départ en vacances, engagement, pas le choix du produit fournis dans le panier.

- "LA RUCHE QUI DIT OUI"

Site web recensant les points de livraison (les ruches) dans l'ensemble de la France. Il propose de commander les produits locaux via le site internet et de récupérer ses achats dans les ruches.

AVANTAGES : pratique (commande de son domicile en fonction de sa consommation), produits locaux provenant de producteurs de sa région, qualité du produit.

INCONVÉNIENTS : le mode de culture pas toujours indiqué : intensif, raisonnée, BIO, prix un peu

onéreux

- Ventes directes chez le producteur:

Les producteurs ouvrent de plus en plus leurs portes en proposant des ventes directes de leur production soit par exemple en proposant de cueillir soi même les fruits et légumes, soit en vendant au détail ou en lot pour réduire le prix au kilo. Une visite de la ferme peut être organisée afin d'impliquer le consommateur et lui expliquer d'où vient ce qu'il mange.

AVANTAGES : Lien direct entre consommateur et producteur (circuit court), préserve la qualité du produit, connaissance de la provenance, du mode de culture ou nourrissage.

INCONVÉNIENTS : plusieurs points de vente pour obtenir un panier de course complet (kilomètres)

 

 

 

 

 

- Marché de producteurs:

Marché hebdomadaire où se réunissent plusieurs producteurs de la région.

AVANTAGES : Concentration de tous les producteurs au même endroit. Grande variété de produits

INCONVÉNIENTS : pas toujours des produits locaux, présence de revendeurs : bien se renseigner et discuter avec le vendeur afin de savoir, si ce qu'il propose, est de sa propre production où s'il achète à un grossiste.

- Jardin personnel, partagé, petite ferme : en campagne ou en ville:

Faire pousser soi même des légumes, fruits et plantes aromatiques. Avoir ses propres animaux pour consommer leur production (poules, chèvres, etc...)

AVANTAGES : Produits de qualité nutritionnelle et gustative, cueillis à maturité, plaisir de manger les produits de sa propre culture, économique

INCONVÉNIENTS : travail qui demande du temps, de la patience, des connaissances.

 

Quelles sont les bienfaits du "MANGER LOCAL"?

- Produit de saison :

  • Cueillis à maturité, ils ont donc plus de goût, de saveur.
  • Moins de traitements, meilleure pour la santé : hors saison, un fruit ou un légume viendra soit d'une récolte sous serre, où il a été aspergé de pesticides pour l'aider à pousser et pour compenser le manque de soleil et de nutriments dans le sol; soit d'un pays lointain où les produits phytosanitaires ne sont pas forcément aussi réglementés qu'en France.
  • Cueillis à maturité, ils sont plus riches en antioxydants, plus riche en vitamines et minéraux : meilleure qualité nutritionnelle : si un fruit est cueilli trop tôt il perd de ses vitamines. Certaines de ces vitamines sont des antioxydants (vitamine C, D et E). Les antioxydants sont des molécules qui protègent les cellules de notre corps des agressions qu'elles subissent tous les jours ( pollution, tabagisme, UV, etc...) et permettent donc de prévenir l'apparition de certaines maladies. On les retrouvera dans les légumes et fruits crus.
  • Plus économique : les produits de saison et locaux demandent bien sûre moins de transports et pas de taxe d'importation, ce qui se répercute sur le prix.
  • Soutien de l'économie locale : esprit solidaire envers les producteurs afin d'éviter l'arrêt de leur activité.
  • Traçabilité du produit : connaissance de la provenance du produit, la manière dont il a été cultivé, récolté, connaissance du producteur et éleveur
  • Écologique : meilleur pour l'environnement : moins de transport, de carburant, de papier d'emballage, de pesticides pour conserver le produit cueilli trop tôt.

Alors maintenant c'est à vous d'agir!!! Renseignez vous auprès de votre région. Il faudra changer vos habitudes mais une fois que vous l'aurez appliqué vous ne pourrez que l'adopter!!!